Coucou,

Aujourd'hui, un petit partage d'une technique pour laquelle je n'ai pas trouvé de tuto, bien simple pourtant et agréable à travailler.

L'idée n'est venue en essayant de faire le tuto d'akak sur le dernier Polymère & co " Fausse estampe" . N'ayant pas de fer à repasser à l'atelier ( ce n'est pas mon meilleur ami !) j'ai du sauter l'étape feuille d'or. Voilà mon premier essai.

IMGP0007-001Impressionnée par la finesse des détails j'ai refait 5 pièces pour un collier, ici avec résine car je n'étais pas satistaite de la surface pas assez lisse à mon goût

145b

Le remplissage des creux m'a bien plut, j'ai pensé  que faire un négatif de mes plaques de texture pourrait donner des creux à remplir

sutton lisseJe texture ensuite une plaque unie de la couleur de mon choix, ( après reflexion, je pense que ça peu être sympa avec une plaque non unie .... à essayer !) Cuisson 10 minutes , ensuite, il ne reste plus qu'à "farcir" ( d'ou le titre ) et recuisson

IMGP0004-001Les possibilité sont infinies et les rendus sont différents suivant la couleur de base et celle de remplissage

fb

144

145Un dernier exemple avec une feuille qui présentait l'intérêt d'avoir de grands vides. De gauche à droite :

Feuille en métal, texture cuite en pate beurk, feuilles cuites à farcir, feuilles farcies cuites non poncées

IMGP0001-001Cette technique au départ m'a fait penser à un sutton slice sans le relief mais comme ça a déclenché une petite polémique sur le sutton lisse qui existe déjà, j'ai décidé de la baptiser " Stuffed Polymer" comprenez polymère farcie, ça tombe bien à la saison des tomates !. Pour moi le sutton lissé ne donne pas les mêmes résultats étant donné que quand vous applatissez un relief, il est évident que le motif se déforme. Certaines soutiennent que non, il faudra m'expliquer ou se cache la matière que vous avez écrasée .... Avec cette technique, les motifs sont exactement identiques à ceux de la texture de base.

Par contre, je suis d'accord que ça ressemble beaucoup à la technique de la mosaique comblée mais bon, ça m'amuse de lui donner un nom qui de toute façon ne sortira pas de ce blog !

Un grand merci à ceux qui m'auront lu jusqu'au bout, à bientôt,

Bellou